Jean-Christophe ONNO

© vinciane verguethen

Musicien autodidacte, multi-instrumentiste (guitare, basse, piano, batterie, percussions, chant…), Jean-Christophe ONNO a un parcours qui lui ressemble : riche, passionné et rempli de belles rencontres et de coups de cœur. Après plusieurs expériences de groupes de rock à l’adolescence, il se tourne pendant 10 ans vers le cinéma, son autre passion, d’abord comme cadreur puis comme 1er assistant-réalisateur.

Toujours fidèle à la musique, il suit parallèlement des cours de musique électroacoustique au Conservatoire de Marseille dans la classe de Pascal Gobin.

En 2003, David Walters, produit par Ya Basta (Gotan Project), le convoque à la basse pour une série de concerts prestigieux. Onno sera dès lors un bassiste recherché et poursuivra son expérience avec les groupe Lo (1ère partie The Saints) et Hanoijane. En 2007, il arrête sa carrière d’assistant-réalisateur pour se consacrer uniquement à la musique et à ses propres réalisations.

Il côtoie alors des grands noms du jazz (Simon Goubert et Sophia Domancich) et s’affirme dans de nouvelles collaborations : Lord Prosser (produit par Stéphane Mellino des Négresses Vertes), puis AbelK1, parolier de talent (Emilie Loizeau, Camélia Jordana). Il se lance alors comme auteur-compositeur-interprète, et réalise son premier clip pour le groupe Eden Roque. Mais, en 2008, la rencontre avec la chanteuse et comédienne estonienne Lembe LOKK se révèle déterminante et lui permet d’explorer un univers poétique original. ONNO y joue l’homme-orchestre et porte en avant la voix singulière de Lembe LOKK. Le duo fait mouche et sera vite repéré par Jean-Louis Murat qui les invite au Bataclan et à L’Alhambra en 2011. ROUGE MADAME est né. Leur titre Kaua sera sur les ondes nationales (FIP, France Inter, Nova, etc.) et Rouge Madame sera tour à tour groupe Itinérance 2012, Sélection Caisse d’Epargne 2012, etc.

Parallèlement à son activité de musicien de scène, ONNO réussit à combiner ses deux passions, la musique et le cinéma en devenant compositeur de musiques à l’image. Il se plaît à naviguer entre les genres, et les univers allant de l’art expérimental à la publicité ou au générique de télévision. Il est aujourd’hui un compositeur particulièrement en vue par la jeune génération de cinéastes français et internationaux, comme Brahim Fritah, Pascal Tessaud, Michel-Ange Quay, Eva Pervolovici ou encore Pengfei Song. Parmi les récompenses, il reçoit le Prix de la Meilleure Musique de Film Long-métrage au Festival International du Cinéma Méditerranéen CINEMED de Montpellier pour son premier long-métrage Chroniques d’un cour de récré (2013) de Brahim Fritah, participe à la BO du film Brooklyn de Pascal Tessaud (Grand Prix de la meilleure BO au Festival d’Aubagne 2015 et sélection à Cannes (ACID) 2014), et aura une sélection aux Césars 2015 avec Le magnifique court-métrage d’animation Bang Bang ! de Julien Bisaro. On notera aussi sa participation au sensible long-métrage Marussia de la jeune réalisatrice roumaine Eva Pervolovici, film sélectionné aux Berlinales 2014. Le long-métrage chinois Beijing Stories (titre original Underground Fragrance) du réalisateur Pengfei pour lequel il a composé une bande-originale remarquée, a obtenu le Prix de la Presse “Venice Days” à la Mostra de Venise 2015 et le Hugo d’or au Festival de Chicago est sorti le 6 janvier 2016 avec un bon succès critique.

ONNO compose et participe également à de nombreuses créations pour le théâtre, la danse,ou encore l’art contemporain. Toujours à l’affût d’explorations musicales et des nouvelles technologies, il est aussi un des membres actifs du collectif La Firm auprès d’Olivier Sens (créateur du logiciel USINE) avec lequel il donne de nombreuses performances et concerts.

Il prépare également un album EP personnel, dont la sortie est prévue fin 2017.

Actualités : Le documentaire de Rémy Ricordeau Denise et Maurice, dresseurs d’épouvantails (LaVita films) vient d’être édité en livre DVD aux éditions ‘L’insomniaque.ONNO termine actuellement la musique de Wouaaah !, le prochain court-métrage de Brahim Fritah, pour lequel il été lauréat de la résidence “Musique à l’image” de la Chaise-Dieu, en partenariat avec le festival de Clermont-Ferrand. Il finit de travailler sur la composition du film Ciao Ciao (Zobra productions), le second long-métrage du réalisateur chinois Song Chuan.

Jean-Christophe ONNO est membre de la Sacem, de l’Adami, de la Spedidam et de l’UCMF (Union des Compositeurs des Musiques de Films)

Wesite : www.onnomusic.com

Musiques à écouter : www.soundcloud.com/onnojc